Si j’avais su t’embrasser plus fort, plus longtemps,
Que tu es le temps de sentir l’humidité de ma salive sur tes lèvres
Te laisser un moment plus ambitieux, plus amoureux,
Et laisser ma langue flirter sur la tienne.
J’aurais voulu te caresser encore plus lentement,
Que tu saches que l’éternité a volé mes rêves
Et j’aurais pu être brutale si tu me l’avais demandé
Que le temps d’un instant tu deviennes mienne
Une étreinte, un chevauchement, j’aurais aimé
Et faire trêve du monde autour, un doux secret.
Si mes doigts avaient été plus ambitieux,
Pour t’aimer plus fort jusqu’à ce que tu viennes
Dans un soupir un regard excité,
Du noir qui nous a rendu sale.

revameditee

Catégories : Poésies